European Interreligious Forum For Religious Freedom

75 leaders et organisations écrivent au Conseil Européen sur les minorités confrontées à EIIL


Written the Saturday, January 3rd 2015 à 15:20
EIFRF




Traduction d'un courrier envoyé début décembre 2014 au Conseil Européen.


To Mr Donald Tusk 
President of the European Council 
  
To All members of the European Council 
  
General Secretariat of the Council of the European Union 
Rue de la Loi/Wetstraat 175 
B-1048 Brussels 
Belgium 
 
 
Cher Monsieur le Président,
 
Chers membres du Conseil Européen,
 
Nous vous écrivons en tant que groupe informel d’organisations et d’universitaires, de leaders religieux, de défenseurs des droits de l’homme et de praticiens pour vous encourager fermement à définir des buts immédiats et à long terme en vue d’une intervention dans le conflit irako-syrien, afin de protéger les chrétiens et autres minorités religieuses et ethniques et mettre un terme aux crimes contre l’humanité qui menacent leurs vies et leurs droits fondamentaux.
 
Nous travaillons pour assister les gens, nos gouvernements, les gouvernements étrangers, et les institutions internationales en soutenant la liberté de religion et de conviction à l’international, et en soutenant l’élimination de l’extrémisme et de l’intolérance. Nous nous sommes engagés pour la liberté de religion envers toutes les personnes de paix, quelques soient leur foi, leur appartenance ethnique, leur genre et leur affiliation politique, sans renier aucunement notre dévotion fervente envers les vérités qui sont les piliers de nos propres convictions religieuses ou philosophiques.
 
Nous sommes angoissés et horrifiés par les rapports quotidiens sur les atrocités commises contre des minorités sans défense qui continuent depuis trois longues années en Syrie, sans intervention efficace de l’Union Européenne ou de la communauté internationale, et qui ont gagné l’Irak aujourd’hui. Des dizaines de milliers de personnes ont été tuées ou blessées, et des millions ont été déplacées de leurs lieux de vie ancestraux. Décapitations, crucifixions, massacres d’hommes, de femmes et d’enfants de tous âges, agressions sexuelles et esclavage, conversions forcées et destructions de lieux de culte sont leur quotidien. Pire, les coupables font sans aucune honte la publicité de leurs horribles méfaits et s’en servent comme outils de recrutement.
 
Les principaux coupables sont les auto-proclamés « Etat Islamique d’Iraq et du Levant » (EIIL), Jabhat al-Nusra, et des groupes extrémistes similaires. Ils affirment être engagés dans une guerre religieuse contre les « infidèles » au nom de Dieu, avec une focalisation particulière sur les chrétiens, d’autres minorités religieuses et ethniques, et les chiites. Mais ils ciblent aussi les sunnites qui rejettent leur idéologie et leur comportement. Il est regrettable qu’il ait fallu qu’EIIL exporte ces horreurs en Iraq après les avoir commises en Syrie pendant trois ans pour que finalement la communauté internationale se mobilise pour reconnaître la nature de cette menace.
 
Il faut faire face à EIIL à la fois en Syrie et en Iraq si l’on veut sauver les minorités religieuses sans défense de cette campagne brutale, de ce génocide et de cette épuration ethnique. EIIL ne reconnaît aucune frontière dans ce conflit. Ils ont été clairs quant au fait qu’ils planifiaient d’exporter leur idéologie et leurs méthodes monstrueuses à l’international, spécifiquement en Europe, aux Etats-Unis, et dans les pays du Moyen-Orient.
 
Tout en étant conscients du défi énorme que représente le fait d’apporter la paix dans cette région, nous souhaitons vous donner notre point de vue sur les aspects religieux du conflit et le rôle positif et essentiel que les communautés religieuses et ethniques et leurs défenseurs peuvent jouer en soutenant les efforts de paix entrepris par l’Union Européenne, ses Etats-membres et les autres gouvernements.
 
Spécifiquement nous vous encourageons fermement à prendre les mesures suivantes :
 
  1. Prenez en compte la dimension religieuse du conflit et assurez-vous qu’une attention et une direction politique spéciales sont accordées à cette situation et font partie d’une stratégie européenne globale pour amener la paix dans la région, ceci incluant un plan pour contrer l’idéologie utilisée par les extrémistes, parce que les principes religieux devraient être une fondation pour la paix plutôt qu’une source de conflit.
  2. Utilisez les ressources diplomatiques, humanitaires, celles liées aux réfugiés, à la liberté de religion et de conviction et aux droits de l’homme de l’Union Européenne et de ses Etats-membres pour aider à créer une paix durable, une tolérance interreligieuse, et utilisez la société civile qui est une ressource essentielle pour créer une stabilité que les actions militaires ne peuvent produire seules.
  3. Engagez les représentants européens des groupes ethniques et religieux affectés ainsi que les défenseurs de la liberté de religion et de conviction comme participants et comme des ressources qui peuvent contribuer à soutenir ces efforts par leurs idées et leur travail avec les communautés religieuses et ethniques de la région et à travers le monde.
  4. Faites que les Etats-membres de l’Union Européenne fournissent une assistance militaire ciblée et immédiate, une aide humanitaire, des refuges, et une assistance aux réfugiés pour protéger les minorités sans défense d’Iraq et de Syrie.
  5. Conditionnez toute aide de l’Union Européenne et de ses Etats-membres à ceux qui combattent les militants extrémistes (gouvernementaux ou non-gouvernementaux) au fait qu’ils acceptent de : a) protéger et aider toutes les communautés religieuses et ethniques, principalement les minorités, pendant le conflit ; b) soutenir une représentation significative des minorités dans les pourparlers de paix ; c) permettre aux minorités d’obtenir l’ensemble des droits politiques et civils dans les structures gouvernementales qui viendront après le conflit.
  6. Isolez et identifiez tous les extrémistes religieux et les membres d’EIIL et des groupes similaires, engagez leur responsabilité publiquement pour les crimes contre l’humanité commis devant des tribunaux de la région pour montrer clairement que leurs actions ne seront pas tolérées par la communauté internationale, et assurez-vous que des groupes religieux ont un accès pour pouvoir rééduquer ceux qui ont été endoctrinés par des extrémistes religieux, afin de favoriser la paix et le respect de toutes les fois et convictions.
  7. Soutenez le retour des minorités déplacées dans leurs lieux de vie ancestraux et développez un programme pour compenser l’énorme préjudice humain et économique qui leur a été infligé par les extrémistes, de préférence financé par EIIL et des groupes similaires, ainsi que pour libérer les otages, les esclaves, les femmes et les enfants victimes de trafic d’êtres humains, et autres captifs des extrémistes, incluant ceux qui ont pu être transportés dans d’autres parties du monde, et fournissez des opportunités étendues d’immigration pour ceux qui sont trop traumatisés pour revenir dans la région.
 
Nous sommes un groupe d’individus et d’organisations réellement multiconfessionnel, représentant un haut degré de diversité. Nous sommes tous en accord sur l’importance de la liberté de religion ou de conviction pour tous, sans considération d’appartenance ou de non appartenance religieuse. Nous sommes à disposition pour aider à l’implémentation des mesures de cette proposition, particulièrement dans la formation d’une coalition interreligieuse pour combattre et réfuter les idées véhiculées par EIIL et les groupes similaires, et pour promouvoir la liberté de religion ou de conviction et la tolérance.
 
Respectueusement,
 
ORGANIZATIONS 

AHMADIYYA MUSLIM COMMUNITY OF BELGIUM 
ASSYRIAN AID SOCIETY OF AMERICA 
ASSYRIAN AID SOCIETY OF IRAQ 
ASSYRIAN GENOCIDE RESEARCH CENTER 
ALL FAITH NETWORK – UK 
AMERICAN EZIDI CENTER 
AMERICAN HUMANIST ASSOCIATION 
BRITISH BOARD OF HINDU SCHOLARS 
CARE FOR EUROPE 
CHURCH OF SCIENTOLOGY NATIONAL AFFAIRS OFFICE 
EASTBOURNE LIBERAL JEWISH CONGREGATION - UK 
EUROPEAN COORDINATION FOR FREEDOM OF CONSCIENCE 
EUROPEAN FEDERATION FOR FREEDOM OF BELIEF 
EUROPEAN INTERRELIGIOUS FORUM FOR RELIGIOUS FREEDOM 
FAMILY FEDERATION FOR WORLD PEACE AND UNIFICATION 
FORUM FOR RELIGIOUS FREEDOM EUROPE 
FREEMUSLIM, CENTER FOR DE-RADICALIZATION AND EXTREMISM PREVENTION 
GERARD NOODT FOUNDATION 
HAMMURABI HUMAN RIGHTS ORGANIZATION 
HELSINKI COMMITTEE OF ARMENIA 
INSTITUTE ON RELIGION AND DEMOCRACY 
INTERNATIONAL CHRISTIAN CONCERN 
INTERNATIONAL INSTITUTE FOR RELIGIOUS FREEDOM 
IRAQI CHRISTIAN RELIEF COUNCIL 
KURDISH HUMAN RIGHTS WATCH 
THE LOKAHI FOUNDATION - UK 
NATIONAL COUNCIL OF HINDU TEMPLES – UK 
NETHERLANDS SIKH OVERLEG PLATFORM 
OUR LADY OF DELIVERANCE SYRIAC CATHOLIC DIOCESE   
RUSSIAN ORTHODOX AUTONOMOUS CHURCH OF AMERICA 
SHIA RIGHTS WATCH 
SHIRAZI FOUNDATION – DC 
SIKH SOCIETY NETHERLANDS 
SOTERIA INTERNATIONAL 
UNITED MACEDONIAN DIASPORA 
UNIVERSAL PEACE FEDERATION IN THE NETHERLANDS 
UNIVERSAL MUSLIM ASSOCIATION OF AMERICA 
WISBECH INTERFAITH FORUM – UK 
WORLD AHLUL BAYT ISLAMIC LEAGUE - UK 

Individuals 

Fr. Æthelwine  
York St John University 
  
C Naseer Ahmad 
  
Mustafa Akhwand 
Executive Director 
Shia Rights Watch 
  
Dr Ali Hasan Al-Shamari 
Iraq-ANajaf Council 
Head of Committee on Health and Environment 
  
Stephen Baskerville 
Professor of Government 
Patrick Henry College 
  
Bar ten Broek 
Secretary 
United Religions Initiative Netherlands 
  
Jeff Gardner 
Founder and Photographer 
Picture Christians Project 
  
Petar Grammatikov 
Hierodeacon of the Bulgarian Orthodox Church 
Vice President - Bridges NGO 
  
Katharine C. Gorka 
President 
Council on Global Security 
  
Prof. Gwen Griffith-Dickson 
Director 
The Lokahi Foundation 
  
Yousif Habash 
Most Reverend Bishop 
Our Lady of Deliverance Syriac Catholic Diocese 
  
Lauren B. Homer 
Homer International Law 
Law and Liberty Trust 
  
Martha Hudson 
One World Medical Mission 
  
Dr. Joel C. Hunter 
Senior Pastor 
Northland - A Church Distributed  

Mirza Ismail 
Chairman 
Yezidi Human Rights Organization – International 
  
James Issakhani 
President 
Assyrian Genocide Research Center, Seyfo Center 
  
Amjad Mahmood Khan 
National Director of Public Affairs 
Ahmadiyya Muslim Community USA 
  
Jeff King 
President 
International Christian Concern 
  
Greg Mitchell 
President 
The Mitchell Firm 
  
Scott Morgan 
President 
Red Eagle Enterprises 
  
Paul Moynan 
Directo 
CARE for Europe 
  
Sayyed-Mohammad Musawi  
Chairman 
World Ahlul Bayt Islamic League 
  
Hans Noot  
President 
Gerard Noodt Foundation 
  
Max Primorac 
Former Senior Advisor 
Bureau for Near Eastern Affairs, US Department of State 
  
Prof. Dr. Rainer Rothfuß  
Arbeitsgruppe Humangeographie (HuGe) 
Geographisches Institut - Eberhard Karls Universität Tübingen 
  
Eric Roux 
Chairman 
EIFRF 
  
J.Sekhri, 
President 
Indian Association of Belgium 
  
Satish K Sharma  
General Secretary 
National Council of Hindu Temples 
  
Roy Speckhardt 
Executive Director 
American Humanist Association 
  
William Spence Spencer 
Executive Director 
Institute for International Law and Human Rights 
  
Morgana Sythove 
Chairwoman 
Pagan Federation International 
  
Juliana Taimoorazy  
Founder and President  
Iraqi Christian Relief Council  
  
Pascale Warda 
President 
Hammurabi Human Rights Organization 
  
Martin Weightman 
Director 
All Faith Network     
  
William C. Walsh 
Human Rights Attorney 
Bisceglie and Walsh 
  
Ali Akram Zainalbden 
Turkmen Rescue Foundation
 
 
 


EIFRF


In the same section
< >

Knowledge of religions | Religious Freedom | Events | Books and publications | Interfaith | EIFRF presentation